la retraite en fonction du régime spécifique de solidarité

La retraite, pour ceux qui sont sous le régime du statut de l’Allocation Spécifique de Solidarité

A l’heure du conflit social concernant la remise en cause de l’âge pour prendre sa retraite, tel n’est pas la surprise de certains de nos usagers de recevoir une lettre de pôle emploi .

Nos usagers en question ont tous atteint 60 ans (ou vont les atteindre prochainement) et comptabilisent le nombre de trimestres exigés pour avoir la retraite à taux pleins.

Ci dessous la copie reçue, datant du 30 septembre 2010 par l’un de nos usagers qui fêtera son soixantième anniversaire fin novembre :


Monsieur,

Vous allez avoir prochainement 60 ans ou peut-être les avez-vous déjà.

Nous n’avons pas reçu à ce jour la motivation de rejet ou d’attribution de retraite de votre caisse d’assurance vieillesse.

En l’absence de ce document, nous serons dans l’obligation d’interrompre le versement de vos allocations à compter du 30 novembre 2010.

Aussi, nous vous invitons à prendre contact avec votre caisse d’assurance vieillesse.

Veuillez agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.

Le Directeur


Commentaires :

Heureux est-il d’apprendre, en cette période perturbée par les mouvements sociaux, le risque pour lui de se retrouver sans ressource en fin d’année et d’avoir à supporter les compensations (transport urbain gratuit, tarif social France Télécom …) qui l’aidaient à survivre. Celles-ci lui seront supprimées d’office faute de preuves. Il va devoir attendre la fin de l’instruction de ses dossiers de demande de liquidation de retraite … et d’avoir l’âge de soixante cinq ans (actuellement) pour pouvoir bénéficier des avantages concédés aux retraités par les collectivités territoriales ( transport entre autres).

En somme, il y a bien un glissement de charge de l’Etat vers les régimes de retraite déjà déficitaires puisqu’on impose la mise en retraite d’office de ceux qui ont la capacité de prendre la retraite à taux plein. Paradoxalement, il est à noter que les changements envisagées ont pour but de diminuer le déficit et de sauver notre régime de retraite par répartition.

Rappel :

L’Allocation Spécifique de Solidarité (ASS) est versée sous certaines conditions de ressources, aux demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi et ayant épuisé leurs droits Assédic. L’allocation est actuellement de quinze euros quatorze par jour, ce qui est bien en dessous du seuil de pauvreté.


 

la retraite en fonction du régime spécifique de solidarité
Mot clé :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *